Colonie de vacances : comment apprendre à vivre en communauté ?

Business / Éducation  / Colonie de vacances : comment apprendre à vivre en communauté ?
colonie-de-vacances-ski

Colonie de vacances : comment apprendre à vivre en communauté ?

Il n’est jamais simple pour des enfants qui n’ont pas eu la même éducation de vivre en communauté lors d’une colonie de vacances. Mais c’est durant ce jour qu’on les apprend à mieux se comporter en groupe, à respecter des règles et être sociable. Toutefois, pour les apprendre à vivre en communauté, il existe quand même des options infaillibles. Attardons-nous alors à ce sujet.

Adopter un programme d’encadrement

Eh oui, souvent les jeunes et particulièrement les enfants entre 8 et 10 ans respectent plus leur coach que leur parent. C’est donc l’intérêt d’organiser une colonie de vacances à leur égard. D’ailleurs, dans la plupart du temps, le changement d’air et de pays leur font changer vite de comportement, tellement ils ont besoin de s’éloigner un peu de leur habitude monotone. Plus, ils goûtent au plaisir de la nature ou des nouvelles choses, plus, ils respectent ceux qui ont pris le soin de préparer ce voyage pour eux. En bref, selon les avis djuringa, adopter un programme d’encadrement adapté aux petits constitue une bonne solution afin de les apprendre à bien se communiquer entre groupe et de vivre convenablement en communauté. Ce programme doit être alors sur mesure et attractif pour que ces petits s’y impliquent et respectent mieux la règle du jeu. Bien sûr, ces règles sont moins strictes car il ne s’agit juste que des emplois du temps à respecter et des choses à faire ou à ne pas faire envers son camarade. Imposer de tel règlement assurera donc le renforcement de la solidarité et le changement de comportement de chacun.

Favoriser les activités collectives

En temps logique, les activités individuelles n’existent pas lors d’une colonie de vacances mais on rencontre souvent des enfants qui ne s’intègrent pas aussi facilement et cherchent à s’isoler des autres. D’autre part, certains d’entre eux peuvent aussi mener le jeu en leur faveur et adoptent alors la fameuse « loi du plus fort ». Mais cette époque est bien révolue de nos jours car les encadreurs sont attentifs et se soucient du bien-être de chacun et pas que d’un seul enfant. Voilà pourquoi, il est toujours conseillé de favoriser les activités de groupe comme construire ensemble un camping, proposer plusieurs activités mais en toute franchise, cela dépend du thème de son séjour ! Quoi qu’il en soit, le mieux pour débuter est de donner des rôles à chacun pour l’organisation d’un feu de camp par exemple. Il faut alors stimuler leurs créativités et mettre à jour leurs talents. Bref, ce n’est jamais si simple d’être un coach sans qu’il soit capable de remarquer tout le comportement des enfants et pourtant, cela fait partie de sa responsabilité. Il doit alors être en mesure de connaître les faits et gestes de chacun et de les apprendre à s’impliquer dans une activité collective que ce soit une activité de loisirs, de compétition ou autres. Mais les idées ne manquent jamais quand on est un vrai encadreur, ce qui rassurera d’ailleurs des milliers de parents.

Labad bienvenue@laboiteadonuts.fr

No Comments

Post a Comment